Développer sa communication assertive

Quelques bonnes raisons de promouvoir un comportement assertif chez vos collaborateurs. Pour qui, pour quoi ?

Tout collaborateur souhaitant améliorer sa communication
Managers et cadres
Responsables de service et d’équipe

Aux personnes les plus discrètes ou effacées :
D’exprimer plus facilement leur point de vue, de se faire entendre, de savoir dire non, de poser des limites.
Aux personnes les plus autoritaires ou manquant d’écoute :
De prendre conscience les différents fonctionnements des individus et de l’apport de chacun à l’activité, de déployer des comportements plus collaboratifs qui sont des leviers de l’efficacité collective.
Pour toute l’entreprise :
De diminuer le stress personnel et de ne pas en induire chez autrui, d’offrir une meilleure qualité de communication, d’améliorer les relations interpersonnelles, de faire gagner du temps et de l’énergie en évitant malentendus et conflits, d’améliorer les échanges inter-services.

  • En formation
    15 personnes maximum
    Deux jours
    Trois jours : mise en pratique approfondie
  •  En séance individuelle
    Pour chaque individu de l’entreprise.

Objectifs

 

• Connaître le cadre d’une communication productive.
• Prévenir les comportements inappropriés.
• Gérer les situations de stress ou de conflit.
•Développer son assertivité au service de sa communication.

L’harmonie et l’efficacité du milieu de travail reposent avant tout sur l’aptitude à pouvoir communiquer. Le quotidien en entreprise est fait de communications multiples : avec un supérieur, un collaborateur, un personnel technique ou un client… qu’importe, l’important est de communiquer de façon appropriée. Faire passer ses idées, se montrer convaincant tout en laissant de la place à l’autre dans une communication, tels sont les points qu’il est nécessaire de développer pour une efficacité professionnelle accrue.

Programme

 

Le conflit : quelles origines ? À quoi peut-il servir ? Comment le gérer ?
Avant tout, poser le cadre d’une communication assertive est de comprendre le mécanisme des conflits et de la confusion.

• La communication et ses aléas
• Les différentes sources du conflit & les fonctions positives du conflit
• Repérer les pièges des langages

Mise au point ; Capacités d’un communicant assertif
– Évaluer sa posture et son positionnement selon son rôle.
– Définir l’assertivité
– Connaître son profil & identifier son taux d’assertivité.
– Définir ses priorités dans sa communication
– Augmenter sa confiance en soi & repérer ses ressources.
– Prendre conscience et modifier son dialogue intérieur, pour développer un comportement assertif.
– Trouver sa posture physique d’affirmation.
– Dépasser les résistances et les blocages.

Les canaux de la communication assertive
– Repérer les pièges du langage spontané.
– Observer et diriger son attention & son intention.
– Savoir identifier les quatre styles de communication.
– Développer sa capacité d’écoute pour interagir avec les autres.
– Apprivoiser ses émotions et ses besoins dans l’échelle des comportements.
– Les différents niveaux de communication : tête / cœur / corps.
– Le non-verbal et le corps dans la dimension émotionnelle.
– De la fusion à l’empathie : la distance juste.

Ouverture au dialogue dans une posture assertive
– Les cinq points de la communication.
– Le rythme du dialogue avec les différents types de reformulation : écho, miroir, positive, synthétique, interprétative.
– Ouvrir et poursuivre le dialogue par une demande.
– Développer sa flexibilité dans les échanges.

Imprimer en PDF